La Tendance AUT, édition 3

La Tendance, votre webzine institutionnel dédié à l’actualité du Marché des Titres Publics

Conçu par l’UMOA-Titres, ce magazine web vous assurera la garantie d’une information institutionnelle accessible, régulière, fiable et à jour sur les titres publics émis par adjudication de la zone UEMOA.

Actualités

Qui sommes-nous ?

Dans le cadre de la modernisation des instruments de financement des économies de l’Union, les marchés financiers ont été identifiés par les Autorités de l’Union comme une source de financement du développement à privilégier. Cette décision a consacré le marché financier régional comme l’une des principales sources de financement des besoins croissants des États membres.
Dans cette perspective, en vue de dynamiser le Marché des Titres Publics et de doter les Etats de l’ensemble de l’accompagnement nécessaire, le Conseil des Ministres de l’UMOA, par Décision N°CM/UMOA/006/05/2012, a autorisé le Gouverneur de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) à créer une agence régionale d’appui à l’émission et à la gestion des titres publics des États de l’UMOA dénommée « UMOA-Titres ».
Sur la base de cette Décision du Conseil des Ministres, le Gouverneur de la BCEAO a procédé à la création de UMOA-Titres (AUT) le 15 mars 2013, sous la forme d’un établissement public international doté de la personnalité juridique et de l’autonomie financière.
L’UMOA-Titres (UT) a vocation à apporter son concours aux États membres pour mobiliser sur les marchés de capitaux, les ressources nécessaires au financement de leurs politiques de développement économique, à des coûts maîtrisés…
Par ailleurs, l’Institution offre aux Trésors nationaux un service de placement de leurs excédents de trésorerie, sur la base d’instructions expresses et en fonction des conditions du marché.
Ainsi, UMOA-Titres a pour missions d’œuvrer activement à l’instauration d’un Marché des Titres Publics de référence au sein de l’Union.
Ainsi, elle accompagne les Trésors Publics dans :

  • la détermination et la formulation de leurs besoins d’investissement
  • la programmation et la coordination de leurs interventions sur le marché
  • la gestion opérationnelle des émissions des titres publics
  • la promotion des titres publics auprès des investisseurs
  • le renforcement de leurs capacités
  • le placement de leurs excédents de trésoreries

Le magazine

La Tendance est un magazine web conçu par UMOA-Titres pour garantir une information institutionnelle accessible, régulière, fiable et à jour sur les titres publics émis par adjudication de la zone UEMOA.
Ce webzine a également pour vocation de mettre à la disposition des acteurs du marché financier régional et des investisseurs dans / hors zone UEMOA, d’un support de référence dédié au Marché des Titres Publics mais également à la dette souveraine.

Le contenu de ce magazine sera essentiellement axé sur l’actualité financière du Marché des Titres Publics, celle du marché de la dette souveraine et des émetteurs de la zone UEMOA.
Sous format A4 et renfermant une dizaine de rubrique, la Tendance sera co-rédigée par les équipes de l’UT et les membres du réseau des journalistes économiques du Marché des Titres Publics.

La Tendance aura pour vocation de :

  • Garantir une information institutionnelle accessible, régulière, fiable et à jour sur les titres publics;
  • Mettre à la disposition du marché un support de référence dédié à l’actualité des titres publics, co-rédigé par un réseau solide de journalistes économiques de haut niveau;
  • D’assurer un niveau de qualité de la ressource proposée.

Editorial

Résilience !
2020 ! Voilà, une année qui restera à jamais gravée dans l’histoire de l’humanité. Les activités économiques et financières s’en sont sorties perturbées en raison de l’ampleur des dégâts causés par les nombreuses mesures restrictives prises par les Etats visant à endiguer la chaîne de transmission de la COVID-19. Pendant toute l’année écoulée, le secteur des transports aériens a été perturbé, le tourisme mis à genou, les entreprises au ralenti.
Par conséquent, la plupart des économies ont été plongées dans une instabilité sans précédent. Les prévisions réalisées par le Fonds Monétaire International (FMI) au mois d’octobre 2020 indiquaient que l’activité économique mondiale subirait en 2020 une récession sévère, avec une baisse de la production de 4,4%, après une hausse de 2,9% en 2019.
La croissance en Afrique subsaharienne a été touchée de plein fouet par cette pandémie. Elle devrait se rétracter fortement entre 2019 et 2020, passant de 2,4 % à -5,1 % ; ce qui plonge ainsi la région dans sa première récession depuis plus de 25 ans, si l’on se fie à la dernière édition d’Africa’s Pulse, le rapport semestriel de la Banque Mondiale.
Dans la zone UEMOA, le Produit Intérieur Brut (PIB) de l’Union a progressé de 0,6% par rapport à la même période de l’année 2019, si l’on se réfère aux dernières estimations de la BCEAO. Pour l’ensemble de l’année 2020, les dernières prévisions situent le taux de croissance du PIB de l’Union à 0,9% contre 5,8% en 2019. Malgré la persistance de la COVID-19 qui, pendant toute l’année 2020, a ébranlé la quasi-totalité des pans de l’économie de notre Union, le Marché des Titres Publics s’est montré, toutefois, résilient face à ce choc exogène. En illustre le bon déroulement du calendrier des émissions de titres publics qui a vu l’organisation marquée de succès de nombreuses émissions effectuées par les huit Etats membres de l’UEMOA.
Mieux, la plupart des opérations ont été largement sursouscrites par les investisseurs qui ont favorablement répondu aux sollicitations des émetteurs. La preuve par les chiffres : 8 742 milliards mobilisés par les Etats sur 2020 (5 504 milliards en BAT et 3 238 en OAT).
Ce montant mobilisé tient compte bien entendu des Bons Social COVID-19, instrument structuré par la BCEAO en collaboration avec UMOA-Titres afin de permettre aux Etats de la zone UEMOA de mobiliser les ressources financières leur permettant de faire face aux urgences liées à la lutte contre la pandémie.
En effet, à côté des émissions classiques qui ont enregistré un franc succès, les Bons Social COVID-19 ont également rythmé le Marché régional des Titres Publics avec d’importants fonds mobilisés par les Etats. Ces bons, d’une maturité allant de 28 jours à trois mois ont permis aux Etats émetteurs de faire face aux dépenses immédiates liées à la lutte contre la pandémie liée à la COVID-19. L’exécution du programme des Bons Social COVID-19 à travers quatre phases d’émissions, a rencontré l’adhésion des acteurs du marché avec la participation en moyenne de plus d’une trentaine d’investisseurs par phase, d’un taux de couverture moyen global de plus de 280% et d’un taux moyen pondéré des émissions de 2,5%.
Le niveau important de la mobilisation des investisseurs a démontré non seulement de l’engagement des acteurs pour le développement du Marché des Titres Publics de l’UEMOA, mais aussi et surtout du niveau élevé de leur responsabilité sociale face à l’ampleur de la crise sanitaire qui ébranle le monde.
La réussite du programme des Bons Social COVID-19 atteste de perspectives radieuses sur le Marché des Titres Publics notamment à travers des réformes adaptées qui permettront l’approfondissement du marché primaire, la naissance de nouveaux produits, mais aussi une dynamisation du Marché secondaire des Titres Publics de l’UEMOA.
Votre webzine, La Tendance, vous plonge dans la performance du Marché des Titres Publics sur les deux derniers trimestres de 2020 réalisée par les Etats de l’Union. Il met également en vitrine la notation financière des émetteurs dans le contexte actuel qui est celui de la COVID-19. Enfin, il vous permet de mieux connaître les membres du Conseil d’Orientation de UMOA-Titres à travers la rubrique « Faisons Connaissance Avec » et donne la parole au tout nouveau Président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) qui livre sa vision du marché financier régional. Non sans oublier de faire clin d’œil à la tenue de la 3ème édition des Rencontres Virtuelles du Marché des Titres Publics de l’UEMOA (REMTP) qui se sont tenues du 20 au 22 janvier 2021.
Tous mes vœux les meilleurs à l’ensemble des investisseurs du Marché des Titres Publics ainsi qu’aux acteurs du marché financier régional. Puisse 2021, être une année d’accalmie sur le plan sanitaire mais surtout de relance économique soutenue notamment par notre marché.
UMOA-Titres quant à elle gardera en ligne de mire la consolidation des acquis mais également des projets de développement du marché tels que la mise en place d’infrastructures pour impulser le bon fonctionnement du Marché secondaire des Titres Publics, la vulgarisation du Marché des Titres publics et les bonnes pratiques du marché et enfin la diversification de la base des investisseurs du Marché des Titres Publics.
Ensemble, nous saurons relever les importants défis du Marché des Titres Publics pour un développement économique accru de la zone UEMOA.

Précédents numéros

 

La tendance N°01 
La tendance N°02